Très haut débit

Très Haut Débit, une priorité pour les Landes

Très Haut Débit, une priorité pour les Landes

Dans le cadre du vote du budget 2017, Geneviève Darrieussecq explique pourquoi elle ne s’opposerait pas à un endettement du Département qui serait lié à un déploiement rapide en très haut débit dans les Landes, car il s’agit de l’avenir et de l’attractivité de notre territoire. Et elle regrette la lenteur du déploiement numérique sur le Département

Couverture en réseaux numériques des Landes  (G. Darrieussecq)

Couverture en réseaux numériques des Landes (G. Darrieussecq)

Dans le cadre de l’examen du Budget Primitif 2016, Geneviève Darrieussecq intervient au sujet de la couverture en réseaux numériques (téléphonie et internet haut débit)sur le département.

Si vous avez un téléphone Orange et que vous êtes dans le centre-bourg de Geloux par exemple, je vous défie de passer une communication téléphonique et d’en recevoir une.
L’idée n’est pas du tout de dire que nous ne sommes pas équipés, mais mon idée générale est simplement de dire qu’il y a effectivement des différences entre les territoires. Elles sont normales, la technologie se met lentement en place et les territoires vastes ne peuvent pas être couverts facilement. Ce n’est pas du tout faire injure au département des Landes, qui est un des plus grands de France, qui a une couverture forestière très importante, que de dire que tout n’est pas idéal dans certains domaines. Je pense que notre responsabilité est de le dire et de le porter auprès des opérateurs pour que cela change et que cela évolue. Voilà l’idée générale.
Quant au très haut débit, j’ai bien entendu la volonté de ce schéma qui va se mettre en oeuvre. Je crois qu’il s’agit vraiment d’une de nos compétences fortes d’aménagement du territoire. Je suis un peu inquiète. Nous vous l’avions dit pour les orientations budgétaires. Nous démarrons cette année les AP/CP avec 40 M€ d’autorisation de programme. Cette année, est ouvert un crédit de paiement de 3 M€. Ce sera 4 M€ en 2017 et les CP ouverts au titre de 2019 seront de 28 M€. Cela ne peut pas se passer comme ça. Je pense que nous ne sommes pas assez volontaristes dans ce dossier qui mériterait un niveau d’investissement au moins multiplié par deux. Ce serait significatif pour porter cette volonté d’aménagement de notre Département.