BP recettes 2016

Explications du vote sur les recettes du budget 2016 (G. Darrieussecq)

Explications du vote sur les recettes du budget 2016 (G. Darrieussecq)

Lors de l’examen des recettes du Budget Primitif 2016, Geneviève Darrieussecq intervient et explique le vote du groupe Couleurs Landes sur les recettes du budget primitif 2016.

C’est vrai que nous n’étions pas habitués à voter des budgets avec, d’abord les dépenses, et ensuite les recettes, puisqu’on essaie d’adapter les dépenses aux recettes, mais c’est la forme que vous nous avez proposée cette année.
Je voudrais que nous n’ayons pas des échanges avec des postures caricaturales, c’est-à-dire hurler après l’augmentation de la fiscalité ici, alors que certains qui sont ici dans l’exécutif et qui proposent cette augmentation hurleraient dans d’autres collectivités, parce qu’ils sont dans l’opposition, pour une même augmentation de la fiscalité.
Je pense tout simplement que nous sommes tous dans la nasse, avec cette diminution importante des dotations de l’Etat, diminution pour laquelle, si l’on regarde sur un plan global national, je crois que l’effort est essentiellement porté par les collectivités à l’heure actuelle, essentiellement parce qu’il n’y a pas de diminution des dépenses de l’Etat par ailleurs. Ce sont essentiellement des diminutions portées par les collectivités territoriales.
Donc, oui, il faut que vous assuriez des recettes. Je ne vais pas vous dire qu’il est magnifique que vous ayez augmenté de 5 %. Je vais simplement vous dire que vous essayez de maintenir des ratios corrects parce que vous êtes comme les autres collectivités, avec un effet ciseau important, avec une épargne brute qui diminue progressivement, avec une capacité de désendettement qui augmentera forcément puisque seule – il n’y a plus de fonds de roulement ou presque – la mobilisation des emprunts permettra de poursuivre l’investissement si on souhaite le poursuivre de la même façon et à ce niveau.

Baisse des dotations de l’état (A. Dudon)

Baisse des dotations de l’état (A. Dudon)

Lors de l’examen des recettes du Budget Primitif 2016, Alain Dudon questionne sur la baisse des dotations de l’état, et de l’impact pour le Département.

A. DUDON – Pour moi, ce sera très bref. Dans la présentation qu’a faite Monsieur COUTIERE, je suis un peu étonné, compte tenu que j’ai un minimum d’ancienneté dans cette maison, par rapport aux positions que prend l’Etat et aux contraintes qu’il oppose aux collectivités territoriales, qu’il n’y ait pas eu une seule mention faite sur la baisse des dotations.