Budget Primitif 2016

Communiqué de presse – vote du budget 2016

Communiqué de presse – vote du budget 2016

Ce matin, le Conseil Départemental des Landes examinait et votait les recettes du budget, puis le Budget primitif 2016.

ABSTENTION SUR LES RECETTES

Sur le volet recettes, les 10 élus du groupe Couleurs Landes se sont abstenus, car bien conscients que pour garantir les missions du département, il faut en assurer les rentrées d’argent malgré une baisse de la participation de l’état, ils estiment que, malgré les beaux discours tenus, le département est comme tous les autres en France: chacun fait ce qu’il peut pour équilibrer son budget départemental. Et dans les Landes comme ailleurs, les politiques nationales influent sérieusement sur les finances de chaque département, quelle que soit leur couleur politique. Rien ne servant à rentrer dans une caricature où nous nous opposerions à des recettes là où nous en serions favorables dans d’autres.

Explications du vote sur les recettes du budget 2016 (G. Darrieussecq)

Explications du vote sur les recettes du budget 2016 (G. Darrieussecq)

Lors de l’examen des recettes du Budget Primitif 2016, Geneviève Darrieussecq intervient et explique le vote du groupe Couleurs Landes sur les recettes du budget primitif 2016.

C’est vrai que nous n’étions pas habitués à voter des budgets avec, d’abord les dépenses, et ensuite les recettes, puisqu’on essaie d’adapter les dépenses aux recettes, mais c’est la forme que vous nous avez proposée cette année.
Je voudrais que nous n’ayons pas des échanges avec des postures caricaturales, c’est-à-dire hurler après l’augmentation de la fiscalité ici, alors que certains qui sont ici dans l’exécutif et qui proposent cette augmentation hurleraient dans d’autres collectivités, parce qu’ils sont dans l’opposition, pour une même augmentation de la fiscalité.
Je pense tout simplement que nous sommes tous dans la nasse, avec cette diminution importante des dotations de l’Etat, diminution pour laquelle, si l’on regarde sur un plan global national, je crois que l’effort est essentiellement porté par les collectivités à l’heure actuelle, essentiellement parce qu’il n’y a pas de diminution des dépenses de l’Etat par ailleurs. Ce sont essentiellement des diminutions portées par les collectivités territoriales.
Donc, oui, il faut que vous assuriez des recettes. Je ne vais pas vous dire qu’il est magnifique que vous ayez augmenté de 5 %. Je vais simplement vous dire que vous essayez de maintenir des ratios corrects parce que vous êtes comme les autres collectivités, avec un effet ciseau important, avec une épargne brute qui diminue progressivement, avec une capacité de désendettement qui augmentera forcément puisque seule – il n’y a plus de fonds de roulement ou presque – la mobilisation des emprunts permettra de poursuivre l’investissement si on souhaite le poursuivre de la même façon et à ce niveau.

Baisse des dotations de l’état (A. Dudon)

Baisse des dotations de l’état (A. Dudon)

Lors de l’examen des recettes du Budget Primitif 2016, Alain Dudon questionne sur la baisse des dotations de l’état, et de l’impact pour le Département.

A. DUDON – Pour moi, ce sera très bref. Dans la présentation qu’a faite Monsieur COUTIERE, je suis un peu étonné, compte tenu que j’ai un minimum d’ancienneté dans cette maison, par rapport aux positions que prend l’Etat et aux contraintes qu’il oppose aux collectivités territoriales, qu’il n’y ait pas eu une seule mention faite sur la baisse des dotations.

Demande de Mission d’Information et d’Evaluation sur les syndicats mixtes landais (A. Dudon)

Demande de Mission d’Information et d’Evaluation sur les syndicats mixtes landais (A. Dudon)

Avant l’examen des recettes du Budget Primitif 2016, Alain Dudon s’exprime sur la demande de Mission d’Information et d’Evaluation (MIE) au sujet des syndicats mixtes landais. En réponse à M. Martinez, où il regrette l’absence d’accès au pilotage général lorsqu’on est membre de l’opposition.

Recettes du budget examinées pour l’année 2016

Recettes du budget examinées pour l’année 2016

Le Conseil Départemental des Landes examine les recettes du budget 2016 ce matin.
Bien conscient qu’il faut assurer les recettes malgré une baisse de la participation de l’état afin de garantir les missions du département, le groupe Couleurs Landes estime que malgré les beaux discours, le département est comme tous les autres en France: chacun fait ce qu’il peut pour équilibrer son budget départemental. Et dans les Landes comme ailleurs, les politiques nationales influent sur les finances départementales.

Examen des dépenses du budget 2016

Examen des dépenses du budget 2016

Hier et aujourd’hui, le Conseil Départemental des Landes examinait les dépenses du Budget 2016.
D’une tonalité constructive, le Groupe Couleurs Landes a exprimé des interrogations ou inquiétudes sur bien des thématiques. Tout particulièrement sur trois points, où les arguments apportés par la majorité départementale n’ont pas satisfait les élus d’opposition.
Cela a amené le groupe Couleurs Landes à s’abstenir sur le développement industriel, le tourisme, et sur l’aménagement du territoire en ce qui concerne les nouvelles technologies.

AP/CP du Budget 2016 (G. Darrieussecq)

AP/CP du Budget 2016 (G. Darrieussecq)

Dans le cadre de l’examen du Budget Primitif 2016, Geneviève Darrieussecq explique les raisons du vote contre les AP/CP (autorisation de programme / crédits de paiement).

Nous avons 219 M€ d’AP avec 54 M€ d’AP nouvelles inscrites pour l’année 2016, 31 M€ soldés, ce qui fait trois ans d’investissement devant la collectivité. C’est assez classique dans le fonctionnement de ces collectivités.
Simplement, nous voterons contre ce tableau d’autorisations de programme et crédits de paiement parce que nous ne sommes pas en accord avec certaines propositions de crédits de paiement, notamment par exemple sur le numérique.