Agriculture

Aide à la filière palmipède aval

Aide à la filière palmipède aval

Dans le cadre du budget 2017, et de l’aide à la filière palmipède aval, Chantal Gonthier demande si on peut aider également les employeurs de main d’œuvre.

Je voudrais m’attarder sur les 2€ qui viennent en complément de l’aide des entreprises de l’aval par heures chômées, qui sont financés par l’état et qui est complété par le Département. Ne pourrions-nous pas, si ce n’est déjà fait, étendre cette aide aux exploitants agricoles qui sont employeurs de main d’œuvre ? Car dans la liste il n’y a que la filière des entreprises aval. Je vous rappelle qu’il y a près de 2000 exploitants agricoles dans les Landes concernés par l’abattage préventif à cause des foyers infectés. Je vous assure que parmi ces gens là il y a des employeurs de main d’œuvre qui sont obligés de mettre leurs salariés en activité partielle.

Aide à la filière volaille / poulets de chair (C. Gonthier)

Aide à la filière volaille / poulets de chair (C. Gonthier)

En février 2017 en session plénière, Chantal Gonthier demande si, dans l’aide proposée à l’activité partielle, la filière poulet de chair est incluse.

Mme GONTHIER – Je voulais savoir si, dans l’aide proposée par rapport à l’activité partielle, cela concernait aussi la filière élevage poulets de chair parce qu’il y a un grand danger de ce côté-là. On est bien d’accord, ils sont inclus ?…
[Oui]
D’accord. On n’insiste peut-être pas suffisamment sur cette filière, mais le retard d’implantation des plannings va causer beaucoup de tort, en tout cas au niveau des marchés, mais vous l’avez très bien expliqué et c’est bien écrit dans la note.

Enveloppe globale nationale d’aide aux agriculteurs (C. Gonthier)

Enveloppe globale nationale d’aide aux agriculteurs (C. Gonthier)

Dans le cadre de l’examen du Budget Primitif 2016, Chantal Gonthier intervient au sujet de l’enveloppe globale nationale dédiée à l’aide aux agriculteurs.

Le rapport présenté est complet et clair. Je voudrais juste enlever, peut-être, une espérance qui pourrait se situer au niveau des prises en charge de cotisations. L’enveloppe globale nationale de 50 € annuels a été répartie très récemment puisque l’arrêté est sorti il y a une dizaine de jours. L’enveloppe Landes est à hauteur de 1,2 M€. Pour vous donner un ordre de grandeur, cela représente une prise en charge de cotisation d’environ 800 € par éleveur, si on répartissait de façon uniforme, ce qui ne va pas sauver grand monde.

Tribune 02/2016 – Du concret et de l’efficacité

Tribune 02/2016 – Du concret et de l’efficacité

Tribune du Groupe Couleurs Landes, dans le XL Mag n°38.

Du concret et de l’efficacité

Face à la très grave crise sanitaire du virus de l’influenza aviaire, l’État a décidé des mesures sanitaires drastiques et inédites qui laissent dans le désarroi les éleveurs et, plus globalement, toute la filière des palmipèdes.