Le département

Pour beaucoup de français, lorsqu’on évoque les Landes, les premiers mots qui arrivent à l’esprit sont généralement plage, forêt, et fêtes.

Ce département jouit donc d’une bonne image, festive, sur laquelle il faut capitaliser.
Mais bien évidemment, le département ne se résume pas uniquement à cela !

Le deuxième plus grand département de France

Plutôt très rural, il s’agit du deuxième plus vaste département de France métropolitaine après la Gironde voisine.

Une forêt aux 2/3 de la superficie

Le département des Landes est composé au 2/3 d’une forêt, aux terres souvent ingrates, tantôt sablonneuses tantôt marécageuses. Ci-dessous, une carte des Landes représentant l’importance du massif forestier.

Une agriculture riche

Dans sa partie sud, les paysages sont beaucoup plus céréaliers. En particulier grâce au maïs, qui hisse le département des Landes au rang de 1er producteur français, mais aussi grâce aux carottes et aux asperges.
Aussi, notre département compte 6 IGP (indications géographiquement protégées) :

  • l’asperge des Sables des Landes
  • le kiwi de l’Adour (Peyrohade)
  • le canard fermier
  • le boeuf de Chalosse
  • le poulet de St-Sever
  • l’armagnac et le floc de Gascogne

Carte des Landes
Carte des Landes – Au nord et sur la façade atlantique, la forêt des Landes ; dans le tiers sud sud-est, une végétation et une agriculture bien plus diversifiées. – © OpenStreetMap

Un art de vivre particulier

La course landaise, un sport local

La course landaise, un sport populaire très local

Les Landes, et plus généralement la Gascogne, c’est aussi un art de vivre particulier. Au-delà de la gastronomie, les Landes sont naturellement dotées d’atouts tel que l’Atlantique sur lequel on peut surfer, ainsi qu’une forêt dans laquelle tous les loisirs sont possibles.
Au niveau sportif, les Landes sont aussi le premier département de France, en nombre de licenciés rapportés à la population. Avec un sport roi qui n’est ni le rugby ni le football mais… le basket!
Les Landes, c’est aussi un sport local : la course landaise.

Ci-dessous la carte des sports majoritairement pratiqués par commune, dans les Landes.

Les sports majoritaires dans les Landes

Les sports majoritaires dans les Landes – © slate.fr : basket, rugby, football, pelote basque, course landaise. Mais aussi tennis, judo, golf, surf, athlétisme, handball, pétanque,équitation, randonnée, tennis de table, sports automobiles, ball-trap…

On notera qu’aucun sport ne ressort nettement du lot. Les plus présents sont:

  • le basket en Chalosse,
  • le rugby dans les Landes Océanes,
  • le football en Haute Lande et dans les deux grandes agglomérations
  • la pelote basque, dans les zones rurales du Seignanx et du Pays tyrossais
  • mais aussi le tennis, la course landaise, le judo, le golf, l’athlétisme, le handball, la pétanque, le surf, le tennis de table, la randonnée, l’équitation, le sport automobile, le ball-trap…

 

La fête!

Fêtes de la Madeleine

Les fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan font vivre l’économie locale.

Les Landes, c’est aussi, une tradition festive de plusieurs jours dans chaque ville, l’été venu, qui en fait sa réputation jusqu’à l’étranger! Ces fêtes, le plus souvent d’esprit bon enfant, sont vitales pour l’économie et l’attractivité locales.

Mont-de-Marsan, Dax, Hagetmau, Tyrosse, Saint-Sever, Aire/Adour… pour ne citer que les principales villes!

Il y a là des belles traditions, qui font le caractère et la réputation du département, à préserver.

 

Une industrie faite d’un tissu de PME résistantes

Turboméca, 1er employeur industriel du département, à Tarnos

Turboméca, 1er employeur industriel du département, à Tarnos

Les Landes, c’est aussi un département plutôt industriel, avec plus de 22% de la population active travaillant dans le secteur secondaire.
Les points forts sont assez naturellement l’industrie de transformation du bois, mais aussi l’agroalimentaire (dans la volaille, le foie gras, le maïs, et les légumes). Et aussi l’aéronautique, comme une grande partie de l’Aquitaine.
Au sud-ouest, le secteur de la métallurgie est aussi assez dynamique.

Comme l’économie des départements voisins, ces PME interagissent beaucoup entre elles, ce qui préserve plutôt l’emploi dans le département, avec un taux de chômage plus faible que la moyenne nationale.

D’une manière plus générale, pour approfondir, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Insee, qui tire à grands traits un portrait du département des Landes.

 

Le tourisme, secteur clé, mais un écosystème fragile.

Route cyclable dans les Landes

Route cyclable dans les Landes

Les dunes, un espace sensible qui connaît l'érosion

Les dunes, un espace sensible qui connaît l’érosion

Les Landes, grâce à sa centaine de kilomètres de plages de sable fin et son climat appréciable, fait naturellement du tourisme un secteur clé de l’économie landaise, avec une population départementale triplant, l’été venu. En outre, les Landes sont le 1er département thermal de France, notamment la région dacquoise.

L’intérieur n’est pas non plus en reste, qui a aussi des arguments à faire valoir, en termes touristiques et culturels.

 

Lagune en Haute Lande

Les lagunes de Haute Lande sont un écosystème particulièrement sensible, à préserver.

Toutefois, les Landes sont un département à protéger, en particulier les zones les plus touristiques. Les dunes connaissent une érosion à chaque tempête, et grignotent petit à petit la forêt. Et une forêt qui en elle-même, est particulièrement sensible. Tout d’abord sensible aux incendies chaque été, mais aussi, dans de nombreux lieux, à la diversité de sa faune et de sa flore: les Landes, en particulier la Haute Lande, comptent plus de 400 lagunes (zones de sources planes et marécageuses), à l’écosystème particulièrement fragile.

 

Et dans tout ça… à quoi sert le département?

Le rôle du département, il est multiple.
Il sert non seulement de coordonner l’ensemble des acteurs économiques en impulsant des dynamiques ; mais il est aussi de s’occuper du quotidien des landais tout au long de leur vie, de l’action pour la petite enfance à l’éducation (collèges), puis le soutien aux personnes dépendantes et aux bénéficiaires du RSA. Sans oublier les routes, la culture, l’aménagement du territoire…

Plus d’informations sur le rôle du département et ses chiffres clés, sur la page suivante.