Canton de Seignanx

Carte d’identité

Population: 26 400 habitants
Superficie: 151km²
Densité: 175 habs/km²
Communes: 8

Élus du canton
Eva Belin
Jean-Marc Lespade

EPCI
CC du Seignanx

Bureau centralisateur
Saint-Martin-de-Seignanx

Situation géographique
Situation géographique du canton de Seignanx

Le canton de Seignanx reprend la forme de l’ancien canton de St-Martin-de-Seignanx. Situé à l’extrême sud-ouest du département et très proche de l’agglomération bayonnaise, c’est un canton plutôt résidentiel et très attractif, qui voit sa population croître rapidement.

Il a une économie plutôt industrielle, tournée vers les activités aéronautiques et métallurgiques. Mais l’agriculture maraîchère et le tourisme y tiennent aussi une place importante.

Saint-Barthélémy, canton de Seignanx
Saint-Barthélémy

Communes du canton de Seignanx

Carte du canton du Seignanx

Carte du canton de Seignanx (cliquez dessus pour l’agrandir) – © OpenStreetMap

En gras, les localités supérieures à 2500 habitants.
En majuscule, les communes anciennement chefs-lieux de canton.

Biarotte, Biaudos, Ondres, Saint-André-de-Seignanx, Saint-Barthélémy, Saint-Laurent-de-Gosse, SAINT-MARTIN-DE-SEIGNANX, Tarnos.

 

Candidats Couleurs Landes du canton du Seignanx, en 2015

Virginie Faure et Mathieu Lauvray, candidats du canton de Seignanx

  • Virginie Faure Afficher +

    À 46 ans, Virginie (mariée à un vétérinaire installé à Ondres, maman de 3 enfants) est commerçante à Bayonne. Auparavant, elle a pendant 10 ans été manager d’entreprise Nature et Découvertes. Depuis mars 2014, elle est élue d’opposition au conseil municipal de Tarnos. Son engagement remonte à 2007 où vivant de près une campagne électorale locale, elle a “découvert les atouts et le potentiel extraordinaire de notre beau département des Landes“ mais également “pris conscience du fonctionnement d’un département qui écarte les initiatives privées ou se les accapare en créant des syndicats mixtes, qui soutient certains territoires au détriment des autres et les met en concurrence“. Dès lors, elle n’a eu de cesse de participer, par la voie démocratique, à l’instauration d’un système politique “équilibré et transparent, tourné vers les administrés et qui libèrerait les énergies“. “Les résultats de la droite républicaine et du centre dans les Landes aux dernières élections prouvent que la situation évolue. Surmontant les intimidations, de plus en plus de personnes se déclarent et sont prêtes à s’engager pour faire évoluer le département.“ Aujourd’hui, s’engager dans cette campagne lui apparait une évidence. “C’est avec conviction et énergie que j’ai rejoint l’équipe Couleurs Landes autour de Geneviève Darrieussecq et que je défendrai, avec Mathieu Lauvray, le canton du Seignanx au Conseil Départemental des Landes.“

    • Remplaçante : Christelle Comex
  • Mathieu Lauvray Afficher +

    Marié et père de deux jeunes enfants, Mathieu a grandi à Bayonne et s’est établi dans les Landes à la fin de ses études. À 40 ans, historien et juriste de formation, il est titulaire d’un doctorat en droit et du CAPA (certificat d’aptitude à la profession d’avocat). Après quelques années consacrées à l’enseignement et à la recherche au sein de l’Université de Bordeaux IV et de Bayonne, il exerce désormais la profession d’avocat à Bayonne et à Dax. “J’ai choisi de m’engager sous la bannière Couleurs Landes afin de porter l’alternance et le renouveau au sein du conseil départemental“. Conformément aux orientations adoptées par l’équipe Couleurs Landes, deux engagements guident sa candidature : En rupture avec les méthodes de la majorité sortante, “promouvoir une gestion plus transparente et participative des affaires départementales en concertation avec l’ensemble des acteurs et des élus locaux“. Dans un contexte marqué par la baisse des dotations de l’Etat et l’augmentation de la dette des collectivités locales, “assurer une gestion plus rigoureuse de l’argent public. Le Département doit se concentrer sur ses compétences essentielles qui incluent au premier chef l’action sociale (aide sociale à l’enfance, aux personnes âgées et aux handicapés). Dans le champ économique, il doit accompagner l’initiative privée sans chercher à s’y substituer. A cette fin, il convient de privilégier un soutien ciblé au commerce de proximité et aux PME dans des secteurs clefs (tourisme, filière bois), en évitant les projets pharaoniques qui n’ont souvent pour fonction que de flatter l’ego des élus. »

    • Remplaçant : Grégory Gimond

Élections départementales 2015 dans ce canton

Au 1er tour, le binôme Couleurs Landes a réuni 17,8% des voix, face au FG (30,5%), au PS (28,6%), au FN (17,4%), et à EELV (5,8%).

Dans ce canton, le second tour devait opposer les candidats du Front de Gauche à ceux du Parti Socialiste. Mais dans un déni total de démocratie et sur l’autel d’une entente PS-PCF au niveau national, le binôme a décidé de se désister du second tour, laissant le binôme communiste seuls en lice devant les électeurs. Au second tour, les candidats communistes du canton ont donc réalisé un score de 100%, avec une très faible participation (41%), incluant 36% de votes blancs.

Autres cantons des Landes

Gagnés par Couleurs Landes : Adour-ArmagnacGrands LacsMarensin sudMont-de-Marsan 1Mont-de-Marsan 2
Non gagnés : Chalosse-TursanCôte d’ArgentCôteau de ChalosseDax 1Dax 2Haute Lande ArmagnacOrthe & ArrigansPays morcenais-tarusatePays tyrossais