Déclaration de Geneviève Darrieussecq sur le décès d’Henri Emmanuelli

En séance plénière le 7 avril 2017, Geneviève Darrieussecq, présidente du groupe Couleurs Landes, rend hommage à Henri Emmanuelli, en Conseil Départemental.

Assemblée plénière du Conseil Départemental des LandesVous me permettrez de dire quelques mots au nom de notre groupe en hommage à notre Président disparu.

L’annonce, en pleine séance budgétaire, du décès d’Henri Emmanuelli nous a tous touchés. Il est impossible de rester indifférent à la disparition du Président de la collectivité dans laquelle on siège, même dans les rangs de l’opposition.
Nous avions entamé l’examen du budget en son absence le 20 mars, et comment dire, il nous manquait déjà un peu dans l’animation des débats. Verbe acerbe, rebuffades, remontrances ironiques et parfois drôles étaient notre lot régulier quand nous étions critiques, mais parfois aussi le lot de sa propre équipe quand il jugeait que cela ne suivait pas. Intelligence aiguisée, convictions toujours affirmées, ses adversaires politiques savaient de quel bois il se chauffait.
Reconnaissons lui de nous avoir parfois donné raison quand nos propositions ou réflexions lui semblaient justes et d’arriver à respecter un adversaire qui savait argumenter efficacement et lui tenir tête.

L’engagement public est très exigeant et nous tenons à dire, au delà de nos différences d’appréciation, notre grand respect pour celui d’Henri Emmanuelli. Acteur de la politique nationale au plus haut niveau pendant 40 ans, il aura aussi laissé une forte empreinte dans notre département des Landes qu’il aura modelé à sa main pendant 35 ans.

L’exigence de l’action publique est aussi qu’elle ne s’arrête pas. Une nouvelle page de l’histoire des Landes, et donc du Conseil Départemental, va s’ouvrir. Nous la souhaitons ouverte, rassembleuse autour d’un projet élaboré et partagé par les différents acteurs des territoires landais. Nous sommes persuadés que la modernité d’une gouvernance ouverte est un gage de réussite collective pour notre département.

Et réussir pour les Landes, Henri Emmanuelli ne nous le reprocherait jamais!