Très Haut Débit dans les Landes

Dans le cadre de l’examen du budget 2017, Lionel Camblanne fait remarquer que la situation de l’accès au Très Haut Débit est très contrastée entre les territoires des Landes, et note que certains territoires, tels que MACS, par le fait de politiques volontaristes, sont en avance.

Nous sommes satisfaits qu’on continue la montée en haut débit dans notre Département ; néanmoins on peut regretter qu’il n’y ait que 21 communes concernées. Idem pour l’année prochaine. Et lorsqu’on regarde la carte, on voit qu’au bout de 10 ans, il y aura encore une grande partie du territoire qui ne sera pas couverte. Malheureusement on peut regretter que la temporalité au sein des collectivités ne soit pas du tout en phase avec la temporalité du numérique. Après, il y a quelques zones, comme le sud des Landes, MACS, qui ont une politique très intéressante, et le territoire est très bien pourvu en très haut débit. Certes, c’est une politique onéreuse, mais qui a l’avantage aujourd’hui d’être en avance. Néanmoins on peut regretter qu’au bout de 5 ans, il y ait aussi peu de territoires couverts. Et chose que j’avais déjà noté : c’est toujours l’inquiétude de prévoir un plan à 5 ans, alors que dans 5 ans il est fortement probable que la technologie qu’on prévoit aujourd’hui sera tout à fait obsolète. Donc c’est prévoir de forts investissements pour quelque chose qui sera dépassé à ce moment-là.