Orientations budgétaires 2017 : dans la continuité, l’endettement augmente!

Ce lundi 13 février, se tenait une session plénière au Conseil Départemental des Landes, dédiée aux Orientations Budgétaires 2017.

Les indices se dégradent

Les orientations budgétaires 2017 de notre département sont sans grande nouveauté, dans la continuité de celles des années précédentes : nous constatons un maintien des politiques d’investissement.

Nous pourrions globalement nous en réjouir, si toutefois cela ne faisait pas avec un renforcement notable de l’endettement de + 8,2% cette année, qui suit un +13% l’année précédente. Cette dette augmente très rapidement, trop rapidement, et beaucoup plus rapidement que les moyennes régionale et nationale. L’encours de dette par habitant a été multiplié par 35 depuis 2008, passant de 16€ à 423€, alors que la moyenne nationale n’a connu qu’une augmentation de 1,5 (de 345€ à 540€)!
L’annuité de dette a presque été multiplié par 10, passant de 4€ à 39€ entre 2008 et 2015, alors que la moyenne nationale des départements a connu une évolution quasi stable, de 56€ à 65€.

Alors, certes, le bilan financier du Département des Landes et les différents ratios demeurent, en apparence, plutôt bons. À ceci près que la structure financière évolue beaucoup plus rapidement que celle de tous nos voisins! Cela ne peut qu’être une légitime source d’inquiétude, à court et moyen terme. Et cette évolution négative, liée notamment à la baisse des dotations de l’état (7 M€ en moins, soit -10,3% sur cette année, et 25 M€ de rentrées en moins depuis 2013, soit -27,6%) nous oblige à nous interroger sur la capacité du Département à maintenir ce haut niveau d’investissement. De ne pas se satisfaire uniquement du moment présent, pour se projeter sur l’avenir. Couleurs Landes demande donc une analyse prospective réelle, afin de mesurer si ce niveau d’investissement reste souhaitable et supportable, pour les finances départementales, et pour les Landais.

Raréfaction des dotations de l’état

 

En outre, avec la réfaction des dotations de l’état (DGD, DGF), Couleurs Landes demande, une nouvelle fois, l’instauration d’une conférence des exécutifs landais, entre le Département, les EPCI (intercommunalités), et les communes. C’est à l’exécutif départemental de l’initier, et cela devient urgent et indispensable, afin de mieux rationaliser les investissements publics locaux, pour, in fine, mieux gérer l’argent public, qui se tarit pour tous.

 

Soutien à la filière avicole

 

Sur la crise aiguë touchant la filière avicole une seconde d’année consécutive, une motion de soutien a été votée, ainsi que deux délibérations, pour une enveloppe de 500 000 € d’aide à la filière avicole, et 500 000€ d’aide aux entreprises en aval ayant recours à l’activité partielle (2€/heure d’aide). Couleurs Landes s’est montrée solidaire en votant cette motion de soutien, et ces aides.