Tribune 10/2016 : lorsque notre art de vivre est attaqué

Tribune du Groupe Couleurs Landes, dans le XLandes n°42 (octobre 2016)

Lorsque notre art de vivre est attaqué!

 

Depuis quelques années et plus particulièrement en 2016, nos traditions, notre art de vivre, sont mis au pilori. À l’heure où le Département investit les jardins du Palais Royal à Paris pour faire redécouvrir nos produits du terroir après la grave crise de l’influenza aviaire que connaissent les éleveurs de canards et toutes les entreprises de la filière, c’est une attaque en règle contre notre culture gasconne.

Gastronomie, élevage et gavage, corridas et courses landaises, chasses traditionnelles etc… représentent des pans entiers de notre patrimoine culturel.

Aujourd’hui, des associations parfois subventionnées par des collectivités ou l’Etat mènent des campagnes à la fois contre nos traditions, mais également contre une activité économique, qui souffre gravement cette année. Avec la corrida et la chasse à la matole, le gavage des canards devient leur nouveau cheval de bataille. À grand coup de communication sur les réseaux sociaux, elles essaient de culpabiliser les producteurs et les consommateurs. Or cette activité aujourd’hui est essentielle pour l’économie de notre Département.

Nos territoires ruraux se sentent agressés dans leur mode de vie. C’est un sentiment général de ras-le-bol qui fait le lit des mécontents, voire celui des extrêmes.

Nous souhaitons affirmer notre attachement indéfectible à notre patrimoine et à nos traditions. Mais aussi affirmer qu’il n’y a pas une France des villes et une France des champs, mais une France riche de ses territoires et de ses terroirs qui doit être respectueuse de tous, et attentive à la diversité de chacun.

Nous souhaitons que le Gouvernement prenne enfin ses responsabilités, qu’il agisse clairement, rapidement, et qu’il protège les richesses de nos territoires.