Aide au permis jeune proposé par le Département des Landes (G. Darrieussecq)

Lors de la DM1 2016, sur l’aide au permis jeune, Geneviève Darrieussecq interroge sur le possible cumul des dispositifs d’aides pour le permis de conduire.

Une question sur la bourse départementale pour le permis. D’abord, on est jeune jusqu’à 30 ans. C’est bien.

Ensuite – je vous en avais déjà parlé lors du Budget principal – vous parlez d’une bourse complémentaire pour les jeunes qui seraient aidés dans ce cadre par des communes ou des groupements de communes, mais il existe également un dispositif au niveau régional qui concerne un certain type de jeunes : les jeunes en CAP, en CAPA, en Bac pro ou Bac pro agricole, de 18 à 25 ans.
Pour ces jeunes-là, est-il prévu, dans le règlement départemental, de ne pas participer puisqu’ils ont déjà une aide régionale, ou de participer en supplément de l’aide de la Région ?

S.BergerooUne aide existe au niveau de la Région, elle ne s’adresse pas forcément au même type de jeunes, mais effectivement, cela peut être complémentaire, il n’y a pas de distinction à faire.
La différence, en ce qui nous concerne, c’est que ce dispositif repose sur un engagement citoyen. Il faudra que les jeunes réalisent un projet citoyen de 40 heures sur une durée moyenne de deux mois. Il pourra s’agir par exemple de jeunes arbitres, d’encadrement au niveau sportif, de projets caritatifs menés dans le cadre d’espaces jeunes, etc. La convention à intervenir alors sera tripartite, entre le jeune, le Département, la collectivité ou l’association qui portera le projet. […] Des dispositifs existent déjà dans certaines communes. En ce qui nous concerne, à partir du moment où, dans la commune, il y a également une exigence d’engagement citoyen, le Département apportera une aide, non pas de 450 €, mais de 200 €. Nous viendrons en complément de ce qui existe.
À la Région, c’est une aide de 600 €. Elle s’adresse à une catégorie très particulière de jeunes qui ont essentiellement, soit des CAP, soit des BEP, qui sont en situation de difficulté et dont la mobilité est un frein à la formation et à l’emploi. La Région aide dans ce cadre-là.

G.DARRIEUSSECQ – Je n’ai quand même pas de réponse à ma question. Pour un jeune en CAP qui voudrait faire une action citoyenne dans une association ou dans une commune, selon vos critères, l’aide départementale s’ajouterait-elle à l’aide régionale ?

S.BergerooOui.
[…]

G.DARRIEUSSECQ – C’est aussi tout simplement la lisibilité de tous les dispositifs que nous prenons les uns et les autres avec un champ important et c’est vrai qu’il n’y a pas souvent un guichet unique où les jeunes peuvent s’adresser pour monter des dossiers. Ils ignorent souvent que des aides peuvent leur être accordées. C’est pareil pour l’aide au logement.
En tout cas, je voulais simplement faire préciser tout cela parce que, comme vous l’avez si bien dit, avec la multiplicité des aides et des règlements, c’est assez complexe et il vaut mieux être complémentaire que contradictoire.