Communiqué de presse – vote du budget 2016

Ce matin, le Conseil Départemental des Landes examinait et votait les recettes du budget, puis le Budget primitif 2016.

ABSTENTION SUR LES RECETTES

Sur le volet recettes, les 10 élus du groupe Couleurs Landes se sont abstenus, car bien conscients que pour garantir les missions du département, il faut en assurer les rentrées d’argent malgré une baisse de la participation de l’état, ils estiment que, malgré les beaux discours tenus, le département est comme tous les autres en France: chacun fait ce qu’il peut pour équilibrer son budget départemental. Et dans les Landes comme ailleurs, les politiques nationales influent sérieusement sur les finances de chaque département, quelle que soit leur couleur politique. Rien ne servant à rentrer dans une caricature où nous nous opposerions à des recettes là où nous en serions favorables dans d’autres.

OPPOSITION SUR LE BUDGET

Sur le budget global 2016, les élus Couleurs Landes se sont opposés. Car lors de ce vote, plusieurs points ne nous ont pas apparus comme pertinents.
Tout d’abord, sur les syndicats mixtes à vocation économique tel qu’Atlantisud (St-Geours-de-Maremne) : la loi NOTRe confiera ces compétences aux régions. À l’heure actuelle, nous n’avons aucune garantie que la Région transférera ces compétences au département. Par conséquent, il apparaît hasardeux de continuer à tabler sur une expansion économique via ces syndicats mixtes.

Par ailleurs, les dépenses liées à l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) et le RSA restent stables, malgré des besoins qui augmentent sensiblement. Aussi, le groupe estime que le déploiement du très haut débit dans notre département ne va pas assez vite. Et il s’interroge sur la capacité du Département à assurer ses missions ces prochaines années, dans le contexte d’une baisse des dotations de l’état.

SATISFACTION SUR LA MISSION D’INFORMATION ET D’EVALUATION

Par ailleurs, le groupe Couleurs Landes a soumis aujourd’hui au Conseil Départemental un vote concernant une Mission d’Information et d’Évaluation au sujet des syndicats mixtes, afin de faire un bilan sur leur pertinence économique et financière. Nous nous satisfaisons de voir que cette demande a été acceptée à l’unanimité par le Conseil Départemental.