Grippe aviaire et règles biosécurité (P. Mallet)

Dans le cadre de l’examen du Budget Primitif 2016, Pierre Mallet intervient au sujet de la grippe aviaire, et des nouvelles règles contraignantes en termes de biosécurité.

Je voudrais juste poser une question concernant l’intervention du Département, suite à l’Influenza aviaire. Vous avez dit qu’il fallait que l’on soit très vigilant en termes de biosécurité. Beaucoup d’agriculteurs avaient fait des dossiers AREA (Agriculture Respectueuse de l’Environnement en Aquitaine) pour la mise aux normes au 1er janvier 2016 et n’avaient donc pas la possibilité d’en refaire un. Je sais que ce blocage est levé et que l’on peut, dans ce cadre-là, refaire un dossier AREA. Ceci dit, les règles de biosécurité qui sont exposées aujourd’hui sont très contraignantes. On veut aller encore plus loin – je reprends vos propos.
A partir de là, l’enveloppe est-elle assez conséquente ou ne va-t-on pas se retrouver très rapidement confronté à un problème par rapport au redémarrage, sachant que pour beaucoup d’entre nous – je dis « nous » parce que je suis concerné – la production va diminuer mécaniquement ?

H. EMMANUELLI – Il y aura sans doute des ajustements à faire et nous les ferons. […]

P. MALLET – Monsieur le Président, ce n’est pas du tout ça. Les règles de biosécurité vont devenir tellement drastiques qu’il va falloir accompagner tous ces gens de façon peut-être plus volontariste.