Budget dévolu au RSA (C. Gonthier)

Dans le cadre de l’examen du Budget Primitif 2016, Chantal Gonthier questionne sur des chiffres, au sujet du budget RSA.

C’est une question qui concerne le budget qui nous est soumis. J’ai pu prendre connaissance de l’ensemble des dispositifs mis en oeuvre qui sont conséquents et des montants alloués, mais ma question porte sur la prévision de la dépense du RSA et jointe à ma précédente interrogation sur la baisse de l’APA à domicile. Je la pose parce que j’ai bien entendu tous les éléments de contexte. Tout le monde s’inquiète de cette augmentation. Nous-mêmes, en 2015, avions + 9 %. Le Président de l’Assemblée départementale a annoncé des chiffres inquiétants. Il y a aussi le Plan pauvreté du Gouvernement qui va continuer à augmenter cette dépense et, bien sûr, l’effet décalé des chômeurs qui va se faire au niveau du nombre des bénéficiaires. Pourquoi avions-nous 43,3 M€ en 2015 et pourquoi avons-nous une baisse dans ce Budget Primitif 2016 ?

M. LACOSTE (directeur de la Solidarité Départementale) – Nous avons essayé de faire une prévision budgétaire qui tienne compte du réel versé en 2015 pour aborder 2016 dans les meilleures conditions. Nous devrions, avec ce chiffre-là, nous approcher de la réalité. En effet, les crédits inscrits au BP 2015 s’élevaient à 40,6 M€ et ils ont été complétés en cours d’année.

C. GONTHIER C’est une baisse. […] Reconnaissez que l’on a tout un tas de considérants par rapport au contexte économique sur des + 10 % dans l’année et c’est vrai que cela peut surprendre.