Soutien à la filière avicole – 15/02/2016

Communiqué de presse

Face à la très grave crise sanitaire du virus de l’influenza aviaire, l’État a décidé des mesures sanitaires drastiques et inédites qui laissent dans le désarroi les éleveurs et, plus globalement, toute la filière des palmipèdes.

Mis devant le fait accompli et complètement désarmés, les acteurs de la filière – qui emploie près de 20.000 personnes ! – n’ont donc aucune lisibilité et plus de revenus assurés pour 2016 : perte de production de 9,5 millions de canards qui, avec celles engendrées par la mise en œuvre du vide sanitaire, avoisineront les 350 millions d’euros ! Ne doutons pas qu’ensuite des investissements lourds seront aussi nécessaires pour éviter une nouvelle crise (équipements sanitaires, bâtiments…) et reconquérir les marchés après des mois d’absence de production.

Des réponses rapides et concrètes doivent être données immédiatement.

Comme beaucoup, les élus départementaux du groupe Couleurs Landes demandent que soit concrétisé au plus vite le projet d’un plan gouvernemental de soutien à la filière, articulé avec la solidarité de l’Union Européenne.Il faut en effet qu’au plus vite l’ensemble de la filière gagne en visibilité et connaisse les critères d’octroi de ces fondsde soutien que nous appelons de nos vœux : qui pourra y prétendre ? Petits et grands producteurs ? Les fournisseurs, prestataires de services et autres activités induites ? A quelle hauteur ? Sur quelle durée courront-elles ? A quelle échéance seront-elles versées ? Etc.

Au niveau du Conseil départemental, les élus du groupe Couleurs Landes se disent prêts à participer à une commission de travail adéquate, et à y investir notamment ses deux élus particulièrement compétents sur le sujet – Pierre Mallet, agriculteur de la filière palmipède, et Chantal Gonthier, présidente de la MSA -, et soutiendront toutes les mesures applicables efficacement et rapidement par le Département.

Geneviève Darrieussecq, et les élus du groupe Couleurs Landes

Laisser un commentaire