Tribune 12/2015 – Les Landes du 21e siècle

Tribune du Groupe Couleurs Landes, dans le XL Mag n°37.

Les Landes du 21e siècle

 

Le Président Emmanuelli rêve à voix haute d’un département des Landes qui deviendrait « la Californie de l’Europe ». Ce n’est pas notre vision de l’avenir des Landes et des Landais.
A l’heure de la Cop 21, il est temps de nous interroger collectivement sur le modèle de développement que nous voulons pour notre Département. Poursuivons-nous le type de développement du 20ème siècle ? Ou optons-nous pour un type de développement plus vertueux ?
Nous devons mieux prendre en compte les enjeux climatiques, environnementaux, sociétaux, la qualité de vie des populations et mettre en œuvre un modèle de développement économique plus adapté.
Ces sujets, qu’il faut analyser au niveau de chaque collectivité, font l’objet de débats de fond entre notre groupe et la majorité socialiste du Conseil Départemental.

Ainsi, le groupe Couleurs Landes a voté contre la 2ème décision modificative du budget départemental, car il s’est opposé au dossier des crédits votés pour le golf de Tosse. Tous les autres, comme ceux du Village Alzheimer ou des avances remboursables pour favoriser l’investissement des entreprises, bien évidemment, nous les soutenons pleinement !

Pour le projet du golf, nous souhaiterions une étude plus large qui porterait aussi sur les golfs déjà présents sur le territoire. Améliorer, moderniser, restructurer l’existant et augmenter l’hébergement touristique de qualité peuvent s’avérer des opérations intéressantes et suffisantes pour l’attractivité golfique du sud des Landes.
Avec 4 golfs (Hossegor, Seignosse, Moliets et Soustons) dans un rayon de 20 kms et un golf (privé) prévu opportunément à Dax, auxquels s’ajoutent les 6 golfs du Pays Basque, soit 11 golfs à terme, il nous apparait que la région côtière est très bien dotée. Et ce avec une diversité en terme de parcours permettant de développer une destination touristique golfique conséquente.
On nous parle de plusieurs dizaines de millions d’euros d’argent public tout en disant que ça ne coûtera rien au final ( ?), de la Ryder Cup en France…
Soyons réalistes. Un tel équipement, au stade où il en est, ne sera jamais réalisé en 2018 pour la Ryder Cup. Pour l’instant, aucune étude de marché ne démontre la rentabilité de ce golf. Le Département des Landes a-t-il vocation à supporter le risque financier d’un tel projet ?
Ce sont ces questions, ainsi que notre approche du développement durable des Landes que nous continuerons de porter pour vous !

 

Laisser un commentaire