Aide départementale pour Gascogne Energies Services (X. Lagrave)

Xavier Lagrave demande une aide départementale pour Gascogne Energies Services, un service public qui distribue du gaz pour 4 000 foyers, autour d’Aire-sur-Adour.

 

Juste un mot sur Gascogne Energies Services. C’est le bilan de l’année 2014. Je ne l’avais pas en cogestion, mais nous étions deux présidents pour cette année-là. GES est en proie à quelques difficultés et notamment une société SOLSTICE qui, à peine moins d’un an après sa création, est en déficit de 225 000 €, qui vient donc impacter considérablement les comptes de GES.

A cela s’ajoute une gestion approximative ces quelques dernières années, puisque nous avons un déficit cumulé de près de 1,5 M€. Par rapport à des investissements conséquents, il n’y a pas de retour sur investissement, mais une gestion approximative, notamment en matière de personnel. Il a fallu donc prendre des mesures difficiles pour la structure, puisqu’il y a eu des licenciements en matière commerciale.
Toutes ces mesures, ainsi qu’une meilleure gestion, ont été réalisées et approuvées par le Conseil d’Administration et par les commissaires aux comptes qui nous ont dit que c’était dans cette voie qu’il fallait aller pour que GES retrouve son élan, mais GES, avec son problème de déficit de plus de 1,5 M€, a une trésorerie très déficitaire de plus de 1 M€ aussi. C’est pourquoi je vous ai sollicité, Monsieur le Président, ainsi que Monsieur MARTINEZ, pour une aide de trésorerie afin que GES surmonte ses difficultés, que j’espère temporaires.

 

NDLR : en avril 2016, le Conseil Départemental n’a pas investi à la hauteur des enjeux, faisant risquer à Gascogne Energies Services un futur dépôt de bilan, alors même que la société est viable. Xavier Lagrave dénonce une posture politique.