Tribune 06/2015 – Vigilance et proposition

Tribune du Groupe Couleurs Landes, dans le XL Mag n°35.

Vigilance et proposition

Lors des élections départementales des 22 et 29 mars, vous avez donné une nouvelle représentation au conseil départemental des Landes. Le groupe d’opposition issu de l’équipe Couleurs Landes est sorti renforcer de ce scrutin avec dix élus, six de plus que lors de la dernière mandature. Cinq cantons ont été gagnés. Il s’agit des cantons d’Adour-Armagnac, des Grands Lacs, du Marensin Sud et de Mont-de-Marsan 1 et 2.

Notre groupe est composé neuf nouveaux élus qui siègent pour la première fois dans cette nouvelle assemblée, et pour deux d’entre eux il s’agit de leur premier mandat.

Ce scrutin a montré aussi l’exaspération grandissante de nos concitoyens qui se sont défoulés par un vote extrémiste. La montée régulière du vote frontiste nous oblige à avoir un comportement responsable dans notre fonctionnement.

Nous ne mènerons pas une opposition systématique aux projets présentés par la majorité socialiste et ses alliés. S’ils sont utiles au développement de notre département et qu’ils répondent à l’intérêt général, nous les soutiendrons.

Nous souhaitons être également force de proposition et continuerons à porter les axes que nous avons défendus durant la campagne : un département qui s’occupe de vous, un département qui prépare notre avenir et un département qui fédère les gens et les territoires.

Maintenant les élections passées, se pose toujours la question sur l’avenir de ces nouveaux conseils départementaux. Nous avons tout de même assisté à une première en France : une loi sur les compétences d’une collectivité discutée au Parlement pendant la période électorale. Cette future loi n’ayant pas fini sa navette entre l’Assemblée Nationale et le Sénat, il ne nous est pas encore possible de savoir à quelle sauce seront mangés les départements. Les futures régions devraient récupérer un certain nombre de nos compétences. Que nous restera-t-il ? De quels moyens disposerons-nous pour agir sur notre territoire ?

Certains se montrent optimistes, nous promettent que grâce à des conventions passées avec la nouvelle région, nous conserverons l’essentiel. Qu’en penser alors qu’à la fin de l’année, des élections régionales arrivent et qu’on voit que les régions actuelles ont du mal à préparer leurs fusions.

Les élus du groupe Couleurs Landes seront attentifs aux choix que fera la majorité socialiste et saura faire entendre sa voix pour défendre les intérêts des Landais.

 

Laisser un commentaire